NSHA launches initiative to better understand home care needs of Acadian and francophone population

***Le texte en français suit le texte en anglais.***

HALIFAX, N.S. – Nova Scotia Health Authority (NSHA) aims to help people living in Acadian and francophone communities live at home longer by gaining a better understanding of their distinct needs, challenges and barriers to accessing home and community-based supports.

With financial support from Health Canada and Société Santé en français, NSHA Continuing Care partnered with Réseau Santé – Nouvelle-Écosse, Fédération des femmes acadiennes de la Nouvelle-Écosse and Regroupement des aînés de la Nouvelle-Écosse to launch The place where we live: Understanding the home care needs of Nova Scotia’s francophone/Acadian population initiative.

“We know most people want to live at home with family and friends as long as possible and our goal is to make that happen,” said Susan Stevens, Senior Director for Continuing Care at NSHA.

The project will include engagement with Acadian and francophone communities by holding in-person consultations with clients, caregivers and community members, and gathering information about client and caregiver experiences through a telephone survey.

“Providing quality care and services is a top priority. Of equal importance is the quality of experience individuals and their families have,” said Stevens. “We need to hear from the people we serve about what we do well and where we need to do better. The information we gather through the surveys and community consultations will help us better serve Acadian and francophone individuals and families. It will also inform other changes that will benefit all Nova Scotians who require home care.”
This initiative also includes the development and implementation of a training program to enhance the capacity of NSHA Continuing Care and Home Support Agency employees in delivering services in both English and French.

“It’s really important that we are able to provide our services to Acadian and francophone individuals and families in their preferred language and in a way that is respectful of their rich culture and heritage,” said Tonya Boudreau, Agency Director for Digby/Clare Home Support Agency (agence de soutien à domicile) who provides home support services to Acadian and francophone communities. “An essential part of meeting the needs of our clients involves communication. In order to be able to understand and meet the needs of our French-speaking clients, we must be able to communicate in the language that they understand and are most comfortable with. It is imperative in order for clients to receive quality and safe care.”

Letters about the Client and Caregiver Home Care Experience Survey were distributed to clients this week. The survey is offered in both English and French by telephone.

Consultations with community members, clients and caregivers will be held in the following communities: Chéticamp, Sydney, Isle Madame, Clare, Pomquet, Truro, Bridgewater, Argyle and Halifax in March.

For more information on the survey and consultations visit http://www.cdha.nshealth.ca/continuing-care-10

– 30 –

Provincial media line: 1-844-483-3344
NSHAmedia@nshealth.ca
www.nshealth.ca

Facts:

• On any given day, 15,000 people receive home care services through a wide range of supports and services that help people to remain independent and in their own homes.
• 31,000 people receive home care services each year.
• Three million home support hours are delivered each year.
• One million nursing visits are made each year.

La Régie de la santé de la Nouvelle-Écosse lance une initiative visant à mieux comprendre les besoins de la population acadienne et francophone en matière de soins à domicile

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
Le 27 février 2020

Halifax, N.-É. - La Régie de la santé de la Nouvelle-Écosse (la Régie) veut aider les Acadiens et les francophones de la province à vivre plus longtemps chez eux en comprenant mieux leurs besoins ainsi que les obstacles auxquels ils sont confrontés pour accéder à des services d’aide à domicile et communautaires.

Les soins continus de la Régie se sont associés au Réseau Santé – Nouvelle-Écosse, à la Fédération des femmes acadiennes de la Nouvelle-Écosse et au Regroupement des aînés de la Nouvelle-Écosse afin de lancer, avec le soutien financier de Santé Canada et de la Société Santé en français, l’initiative L’endroit où nous vivons : Comprendre les besoins en soins à domicile de la population acadienne et francophone de la Nouvelle-Écosse

« Nous savons que la plupart des gens veulent vivre chez eux le plus longtemps possible, avec leur famille et près de leurs amis; et notre but, c’est de faire en sorte que cela soit possible », a déclaré Susan Stevens, directrice principale des soins continus à la Régie.

Le projet vise à demander l’avis de la population acadienne et francophone en consultant directement des clients, des aidants proches et des membres de la communauté, ainsi qu’en recueillant des informations sur les expériences des clients et des aidants proches à l’occasion d’un sondage téléphonique.

« Offrir des soins et des services de qualité est une priorité absolue. La qualité de l’expérience des clients est tout aussi importante, explique Mme Stevens. Les personnes que nous servons doivent nous dire ce que nous faisons bien et ce qu’il faut améliorer. Les informations recueillies à l’aide du sondage et pendant les consultations communautaires nous aideront à mieux servir la population acadienne et francophone. Elles permettront de plus d’apporter des changements qui profiteront à tous les Néo-Écossais ayant besoin de soins à domicile. »

L’initiative comprend également la création et la mise en œuvre d’un programme de formation afin d’améliorer la capacité des Soins continus de la Régie et des agences de soutien à domicile à offrir des services en français et en anglais.

« Il est très important que nous puissions offrir nos services aux Acadiens et aux francophones de la province dans la langue de leur choix afin que leurs riches culture et patrimoine soient respectés, a déclaré Tonya Boudreau, directrice de l’agence de soutien à domicile pour Digby et Clare, qui offre une aide à domicile aux membres des communautés acadienne et francophone. Afin de pouvoir comprendre les besoins de nos clients, et d’y répondre, nous devons communiquer dans la langue qu’ils comprennent et avec laquelle ils sont le plus à l’aise. Cet aspect est primordial à la prestation de soins de qualité. »

Les clients ont reçu cette semaine une lettre au sujet du sondage, qui sera réalisé par téléphone en français et en anglais.

Des consultations seront menées auprès des membres de la communauté, des clients et des aidants proches à Chéticamp, Sydney, Isle Madame, Clare, Pomquet, Truro, Bridgewater, Argyle et Halifax en mars.

Pour en savoir plus sur le sondage et les consultations communautaires, consultez le site http://www.cdha.nshealth.ca/continuing-care-10

– 30 –

Ligne de la Régie de la santé de la Nouvelle-Écosse pour les médias :1-844-483-3344
NSHAmedia@nshealth.ca
www.nshealth.ca

Quelques chiffres :

• Chaque jour, 15 000 personnes bénéficient de services à domicile très divers, ce qui leur permet de conserver leur autonomie et de continuer à vivre chez elles.
• Chaque année, 31 000 personnes reçoivent des soins à domicile.
• Les services à domicile représentent chaque année trois millions d’heures.
• Un million de visites sont effectuées chaque année par des infirmières.